• _Amazigh Kateb au Cabaret Sauvage_

    Hebergeur d'image

    Un début de juillet avec Amazigh Kateb.

    Né à Alger en 1972 et emménagé en France en 1988, le fils de l'écrivain et dramaturge Kateb Yacine, regorge d’humour, de sympathie et d’allégresse, pour la soirée berbère du cabaret Sauvage.

    En 1992, à Grenoble, Amazigh Kateb débute au sein du groupe « Gnawa Diffusion ». Leurs morceaux sont semés d’un métissage, tant au niveau de la langue (arabe, français, anglais) que dans les rythmes (chaâbi, gnawa, rock, reggae).  Gnawa Diffusion parcoure les richesses musicales de son pays natal : l’Algérie.

    En 2007, Amazigh Kateb décide de tirer sa révérence et choisit de continuer seul.

     

    Après 1 an d’absence, Amazigh refait surface, et c’est tant mieux.

     

    Face à son dynamique public, il commémore l’Algérie, rappelle les résistances, évoque le besoin de continuer de résister et de lutter. "Chante avec moi", a-t-il clamé. "Quand il n’y a pas de justice, quand on ne te laisse pas le choix, souviens toi qu’on est plusieurs dans ce cas-là." La pétulance du gumbri fait réagir les spectateurs. Il assimile son pays à une femme qui porte le voile le jour et qui la nuit effraie.

     
    Une soirée colorée, gaie, dynamisée par un chanteur subversif et atypique.

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Amazigh Kateb : http://blog.amazighkateb.com/

    Son: "Lalla mira el gnawia" - Souk System


  • Commentaires

    1
    Awatif
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 16:00
    un coucou a Kateb Amazigh
    saluuut Kateb .té supeeeer,j adoore ton style,ta voix,té chansons...tt c ki conserne Kateb Amazigh...koubayara,nour jamra,timimoun,war,kifach ndir bach nsallak rassi....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :