• Arthur H & Valhere, au Transbordeur.


    Trois cent personnes, d'âge divers (de la trentaine à la cinquantaine) sont venues accueillir le fils Higelin ARTHUR H & Valhère

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
    Valhère

    Tout commence, par la 1ere partie, avec « VALHERE », petit bout de femme, fine, coupe au carré brune, vêtue d'un jean, docks, débardeur.
    Elle débarque, avec sa guitare, accompagnée de Vincent Bosler, le guitariste du groupe rock /punk « Les Hyènes ». Elle dévoile ses états d'âmes à travers « Les Fous », « Attrape - moi », « A qui de s'envoler ». Se situant entre le rock côté son et la tradition française de la chanson côté texte, elle impose et impressionne. Sortie en octobre du nouvel album « Attrape - Moi » (chez Mon Slip), écrit et composé par l'artiste, fait la part belle à sa voix saisissante. 
    Sur scène, au début, elle paraît fragile puis prend confiance lorsque le public la soutient en clamant « Bravo », « Comment t'appelles - tu ? ». Elle débute sa carrière seule puis est repérée par le chanteur des Têtes Raides (Olivier Christian) et Denis Barthe (le batteur de Noir Désir). 
    Voici une artiste talentueuse, qui signe une prestation touchante. 

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
    Arthur H !!!!

    Charmeur, décomplexé, heureux, simple. Arthur H ouvre une nouvelle fois la porte de son intérieure où il entend le partager avec son public.
    En blouson doré, flashi,  Arthur H arrive avec ses quatre bons musiciens (Jérôme Goldet, bassiste et contrebassiste ;  Nicolas Repac à la guitare électrique ; Betty Kee au clavier et aux cœurs ; Patrick Goraghet à la batterie).
    A son apparition, le public est près : applaudissements, sifflements. Ça envoie !
    Un décor grandiose orne la scène : quatre grandes tours, genre building New-yorkais, s'illuminent à chaque chanson ; des guirlandes clignotent, scintillent ; un arrière plan blanc où les lumières des projecteurs se réfléchissent. C'est comme un prisme éclairé faisant naître une mosaïque de couleur. Un énorme dancefloor en direct ! Il a le don de nous donner le vertige !

    Il n'y a pas que ça ! Arthur H aime le contact avec son public...et ça, c'est irréprochable !

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

    C'est l'occasion de présenter ses dernières chansons de son album « L'Homme du Monde », « The lady is Back », « Adieu Goodbye ». Arthur H a évolué pour laisser place à une ambiance disco, rock, pop, funk. En route dans un monde de fête ! « Un père cosmonaute », « Dancing with Madonna » quand il voit la Madone, il a envie de danser...
    D'ailleurs, on le voit sur scène, toujours avec sa chorégraphie lancinante...Enfin, ce soir là, on n'a pas bouger avec Madonna mais on s'est retrouvé dans les bras d'Obama, à « fluker » (et pas fucker !!!) avec Sarkoko...Dans la même mouvance avec « Est - ce que tu aimes », Betty Kee, attache Arthur avec une corde et chante «River of No Return »...L'artiste aime bien déconner, faire le pitre, sait vivre !

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

    Au bout d'une heure et demie, Arthur H se volatilise pour réapparaître en « H-Man », avec sa combinaison bleue, son slip jaune moulant...Il nous relate ses épopées à la Tour Eiffel avec Ségo, qui désire abattre les éléphants en Afrique. Ensuite, il rencontre Carla, avec ses comptines somnolentes, qui décide de l'amener à Disney Land Paris, ou dans une petite tente, sombre, il découvre une femme accoutrée de diamants nommée Radida. Grâce à ses pouvoirs et  son « regard spermique », H-Man nous avoue être le père de l'enfant de Dati !!!

    Arthur H, nous tient en haleine pendant deux bonnes heures.
    Un spectacle puissant où beaucoup d'énergie converge.

    Chez Arthur H : http://www.arthurh.net/

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
    H-Man

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :