• En Connivence...plus de pub!


    « 
    Les familles Decaux et Murdoch sont assises à la table des négociations. La société française, numéro deux mondial de l'affichage, a officialisé l'existence de discussions jeudi 11 septembre. Dans un communiqué très laconique, elle précise que l'objet des discussions exclusives est le " possible rapprochement" de News Outdoor Group, la filiale de News Corporation spécialisée dans l'affichage et de JCDecaux. " La transaction envisagée comporterait des actions et du numéraire", est-il ajouté.

    JCDecaux convoite donc une filiale du groupe dirigé par Rupert Murdoch, News Outdoor Group. Cette société qui a son siège à Moscou a été créée en 1999. Elle s'est développée dans l'affichage en Russie et en Europe centrale, mais aussi en Israël et en Asie. Globalement, cette société possède 60 000 faces publicitaires dans ces pays et emploie 4 500 personnes. Son chiffre d'affaires 2007 est estimé à 420 millions de dollars (299 millions d'euros).

    News Corp, le groupe du magnat australo-américain Rupert Murdoch, avait annoncé en juin 2007, qu'il mandatait la banque Goldman Sachs pour étudier des options stratégiques concernant cette filiale. M. Murdoch souhaite se dégager du marché russe, qu'il juge trop risqué.

    Une opportunité saisie par JCDecaux, soucieux de participer à la consolidation de son secteur. Le groupe est ainsi entré ces dernières années au capital de la société allemande Wall, du suisse Affichage Holding et de Métrobus en France.

    L'enjeu pour l'entreprise co-dirigée par Jean-François et Jean-Charles Decaux est aussi d'accroître sa présence dans les zones où le marché de la publicité extérieure est en forte croissance, contrairement à celle des pays occidentaux.

    L'Asie et l'Europe centrale sont privilégiées. La société réalisait 8 % de son chiffre d'affaires dans les pays émergents en 2004. Ce pourcentage est passé à 18 % au premier semestre 2008 et l'objectif est d'atteindre 20 % en 2010. Sur les marchés russe et ukrainien, JCDecaux a créé en 2006 la société BigBoard, avec le partenaire du même nom, filiale dont elle détient 40 % du capital.

    Si les discussions avec News Corp aboutissent, elles pourraient marquer un tournant dans la stratégie de JCDecaux. Si le français, dont le chiffre d'affaires a atteint 2,883 milliards de dollars en 2007, absorbe News Outdoor Group, numéro sept mondial, il serait au coude à coude avec le numéro un mondial, l'américain Clear Channel Outdoor, qui affichait un chiffre d'affaires de 3,282 milliards de dollars en 2007. Surtout, si l'acquisition se faisait en numéraire et en actions, cela signerait l'entrée de Murdoch au capital de la société JCDecaux.

    Aujourd'hui, le capital est détenu à plus de 70 % par la famille Decaux. Jean-Charles et Jean-François Decaux avaient à plusieurs reprises laissé entendre qu'ils étaient prêts à céder une part du capital si une opération stratégique le justifiait. Il y a encore quelques mois, ils affirmaient ne pas être vendeurs et préférer être dans la position du consolidateur. Toutefois, Jean-François Decaux ajoutait que si on leur faisait une proposition comme celle qui venait d'être faite à la famille Bancroft, ils seraient obligés de la regarder.

    En août 2007, la famille Bancroft cédait le groupe Dow Jones et donc le Wall Street Journal à Citizen Murdoch pour 5 milliards de dollars.
    »

    (Pris dans Le Monde daté du 13 Septembre 2008)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :