• La Fête LO à Presles.

    Hebergeur d'images

    La Fête LUTTE OUVRIERE...

    Région parisienne, Val d'Oise,  à une trentaine kilomètres de Paris, à Presles se déroule chaque année, la Fête Lutte Ouvrière, organisée durant le week-end de la pentecôte.

    Dans un grand parc, boisé, plusieurs stands sont installés. On trouve un « village médiéval », avec l'animation de jongleurs, de chevaliers. Une « Cité des Sciences », où l'on peut assister à des manipulations physique - chimiques, un « Carrousel de la connaissance », dédiée à Darwin. Un « arboretum » où l'on découvre une centaine d'espèce différentes d'arbres. La cité politique, où l'on trouve le stand du NPA, AL, RESF, FTQI (Fraction Trotskyste Quatrième Internationale), le PCF, la CNT...

    Durant ces deux jours, nous n'avons pas l'impression d'être à une fête politique (comme celles que l'on connaît), mais plus à un événement médiéval.
    Plusieurs familles, quelques jeunes, des personnes de tous âges. Une ambiance très familiale.

    Tout est organisé: aucun papiers ni plastiques par terre, des toilettes propres, au stand tu patientes gentiment, le grand bal guinguette ressemble à une soirée de vacances du comité d'une entreprise. Les boissons (que de la bière et du vin rouge lors des repas) sont fournies avec un aliment salé ou sucré.

    Pourquoi autant d'ordre ou de rigidité?

    Nous avons voulu percer le mystère, en allant "aux renseignements de LO"!

    Une militante nous relate ses débuts à LO, après mai 68.
    Elle est entrée en 1969 : 40 ans de militantisme.  


    Généralement, les meetings ont lieu sur Paris, ils se réunissent 1fois / an à Presles.
    Les habitants de Presles bénéficient de l'entrée gratuite.

    Pour la propreté, l'alcool, les pubs...c'est un choix des militants.
    Ils veulent juste des financements des partisans. Pas de sponsors.
    Comparé à la fête de l'Huma (location du parc du Bourget), le parc appartient au parti.
    Les artistes sont rémunérés...Elle avoue qu'au début la plupart venaient bénévolement (comme Claude Nougarot). Auparavant, après 68, tous militants (anars, coco, trotskystes...) se réunissaient régulièrement à Presles...puis aujourd'hui les idées divergent. Au début, ils organisaient des tombolas, des petits bals...puis au fur et à mesure, à changer.
    Elle ajoute qu'il ne faut pas "comparer les deux fêtes" et ne veut pas voir "des affiches de Ricard", mais s'y rend chaque année à la fête du PC.
    Au niveau de l'alcool, ceci reste une volonté des militants. Ils préfèrent éviter les incidents, les "cadavres".
    Les stands sont gratuits (ce qui n'est pas le cas à la fête de l'Huma) pour tous.

    Bonne ambiance (très "cadrée"!) _ animations culturelles diverses (cinéma gratuit, débats, musique, jeux, sport..) _
    Même si l'atmosphère est parfois sectaire _ c'est en discutant, en partageant que l'on découvre les obédiences de chacun.

    Y revenir : pourquoi pas!! (?)

    Hebergeur d'images
    Le Village médiéval

    Hebergeur d'images

    Hebergeur d'images

    Hebergeur d'images

    Hebergeur d'images
    Aux renseignements de LO...

    Hebergeur d'images
    Le MAP - Très provocateur ce soir là... 

    Hebergeur d'images

    Hebergeur d'images
    Un futur militant?

    Hebergeur d'images
    PPFC
    http://ppfc.fr/

    Hebergeur d'images
    Après Arlette...la nouvelle force de LO : Nathalie Arthaud

    Son discours:

    Hebergeur d'images
    Oliv' & ses Noyaux
    http://www.oliv-et-ses-noyaux.com/

    Hebergeur d'images

    Hebergeur d'images

    Hebergeur d'images

    La fête LO : http://fete.lutte-ouvriere.org/

    Son: "Les bronzés font du ch'ti" par le MAP


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :