• La foire aux élections


    Dans quatre jours, il faudra insérer son petit bulletin dans l'enveloppe que l'on introduira dans l'urne.. pour élire son/sa candidat(e) favorit(e) ou par obligation.

    Ces derniers jours, les médias diffusent leurs reportages sur les élections, sans parfois apporter la moindre information...ou restent d'une banalité foudroyante.
    Ces candidats parcourent la France, les Dom Tom quand ils en ont les moyens.

    On trouve la D-émagogie (ou L'Extrême) avec deux candidats(ou quatre si on inclut les deux autres mais qui sont évasifs, racistes, oppressifs qui sont infestés d'idées nauséabondes) : ils profèrent, lors de leur meeting, des paroles insensées et qui atteignent souvent le burlesque, la fourberie !

    Ces deux hommes sont : le Fanfaron et le Niais.
    Ils sont à deux partis dont le nom diffère mais ces deux Unions se ressemblent comme deux gouttes d'eau.
    - Union Mondiale des Pitoyables/Paupérismes
    - Union Des Fades/Fayots

    Le FANFARON s'imagine créer une cohésion entre deux bords « dissemblables » !
    Alors que ces derniers temps, celui-ci et son rassemblement ont réellement soutenu les idées du parti du Niais.
    Rappelons nous, qu'il a été au gouvernement de Balladur et s'est associé à Juppé.
    Tout ceci est une simple mascarade !
    Faut bien convaincre les soit disant « indécis »,  qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez !

    Le NIAIS reste le plus pitoyable, nauséeux.
    Pas la peine de s'étaler sur ce remugle !  

    Vote utile ou pas ?
    Ce qui est affligeant de nos jours, c'est que l'on ne va pas voter (pour certains!) pour les idées du candidat(e) mais contre une personne qui croit, s'illusionne à vouloir tenir le gouvernail français, qui pourrait engendrer de graves erreurs, détruire le système politique.

    Des franchouillards, pour se rassurer, voteront pour le parti de la rose ROUGE.
    La rose rouge s'est bien fanée depuis que les nouveaux membres ont repris le commandement.
    Les plus socialistes restent absents du rassemblement...

    Bref, votons - votons pas !
    L'avenir (???) ou le Chaos s'installera...
    Et pensons aux Législatives !


    Son : "la Soupe aux opinions" par Les Grosses Papilles.

    ********
     
    Je pense que certains d'entre vous ont déjà  posé leurs yeux sur ces lignes, mais c'est tellement réaliste et bon que je le mets ici !

    « Ce matin là, François Bayrou prit sa plus belle plume et écrivit le texte d'un discours  qu'il savait devoir entrer dans l'histoire :
    « Je le sais bien : certains doutent.
    Quand j'affirme, comme la semaine dernière à la une de « Libéralisation » : « La rupture, c'est moi !», certains se moquent, se tapent le cul par terre.
    Eh bien, je vais leur faire passer l'envie de ricaner. Je vais la leur montrer, la rupture.

    Jusqu'ici, j'ai toujours travaillé avec l'UMP.
    J'ai été ministre dans le gouvernement de Balladur et numéro 2 dans celui de Juppé.
    Tous les élus de l'UDF l'ont été grâce au soutien de l'UMP. Nous n'avons cessé de signer des accords électoraux avec eux.

    - Au second tour des régionales de 2004, par exemple, je me désistais personnellement en faveur de l'UMP Xavier Darcos.
    - En octobre dernier, je soutenais la liste municipale d'Alain Juppé à Bordeaux.
    - Dans les huit conseil généraux que préside un centriste de l'UDF, nous gouvernons main dans la main avec le parti de Sarkozy.
    - Idem dans les principales villes que dirige un maire  un maire UDF : que ce soit à Annecy, Amiens, ou Rouen c'est toujours avec la seule UMP que nous avons passé des alliances.

    Bref, plus liés politiquement que les sarkozystes et nous, y a pas.

    Nous sommes des hommes d'ouverture, certes. Mais d'ouverture à droite. En revanche, nous n'avons jamais passé un seul accord avec le PS. Pas un seul !
    Certes, il nous est arrivé de voter une ou deux avec les socialistes, par ex. en mai dernier nous avons voté contre la censure Villepin...
    Mais seulement une dizaine d'entre nous l'a fait. La quinzaine d'autre ont refusé...
    Cette récente exception confirme la règle : sauf en 2006,  nous avons toujours voté les budgets proposés par les gouvernements Juppé, Raffarin et Villepin. Et toujours contre ceux de la gauche.
    Je comprends que cela puisse troubler . je comprends que cette longue accumulation d'accords électoraux et de services mutuels puisse donner l'impression que nous sommes ni de droite ni de gauche, mais quand même très à droite et surtout pas de gauche... »

    (Tiré du Canard Enchaîné)

    *****
    Un autre article très intéressant et instructif...
    Ne vous leurrez pas Bayrou n'a pas du tout des idées de gauche

    "
    Sur 74 scrutins publics relatifs à des projets de loi, François Bayrou a été absent 15 fois et s'est donc exprimé 59 fois.
     
    Il a voté avec l'UMP 35 fois (59,3 %), a voté contre 15 fois (25,4 %). Il s'est abstenu 9 fois (15,3 %).
    Sur 9 motions de censure, il a refusé de voter 8 fois et a voté la censure une seule fois, le 16 mai 2006.
    Bayrou n'a jamais voté contre une seule des lois répressives et il a voté la majorité des lois antisociales.

    - Projet de loi, adopté par le Sénat, relatif à la prévention de la délinquance : ABSTENTION
    - Projet de loi relatif à l'immigration et à l'intégration : ABSTENTION
    - Projet de loi relatif au retour à l'emploi et au développement de l'emploi : POUR
    - Projet de loi relatif à la lutte contre le terrorisme et portant dispositions diverses relatives à la sécurité et aux contrôles frontaliers : POUR
    - Projet de loi d'orientation agricole : POUR
    - Projet de loi d'orientation pour l'avenir de l'école (dit loi Fillon) : ABSTENTION
    - Projet de loi, adopté par le Sénat, de programmation pour la cohésion sociale (loi Borloo) : POUR
    - Projet de loi d'orientation sur l'énergie : POUR
    - Projet de loi relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social : POUR
    - Projet de loi portant décentralisation en matière de revenu minimum d'insertion et créant un revenu minimum d'activité : POUR
    "
    (Extrait de Regards)
    *****
    Comment peut on avoir confiance dans l'UMP ?
    Un des membres de l'UMP, piégé ...
    C'est marrant !!!
    Pfff, quelle hypocrisie...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :