• Lagarde/Sarkozy/Fillon(...) ont décidé de travailler le dimanche !!!


    Ce sera sans nous !!! 

    ***
    Christine Lagarde a pour « mission » de prendre une « initiative législative » rapide pour autoriser l'ouverture des magasins sept jours sur sept.

    L'ouverture des magasins le dimanche était un engagement du candidat UMP à l'Élysée.
    Nicolas Sarkozy l'a confirmé, dans une lettre de mission envoyée à la ministre de l'Économie, Christine Lagarde, révélée par la presse.
    « Votre priorité sera d'atteindre le plein-emploi et d'augmenter le pouvoir d'achat par une politique de revalorisation du travail », écrit le président de la République à la locataire de Bercy. Cela passe, entre autres réformes, par la fusion de l'ANPE et de l'UNEDIC, la suppression de la dispense de recherche d'emploi pour les chômeurs seniors, et l'autorisation du travail « le dimanche pour les salariés volontaires ».

    Cette dernière recommandation, en cohérence avec le vote des députés cette semaine du volet sur les heures supplémentaires, imposées dans la plupart des cas aux salariés, a été vivement contestée par les députés de gauche. L'article 126 du Code du travail autorise en effet certaines dérogations, limitées à cinq week-ends par an, mais ne permet pas à tous les magasins d'ouvrir le dimanche.

    Certains députés UMP se sont aussitôt engouffrés dans la brèche pour exiger de revoir cet article. La ministre a promis une « initiative législative » rapide, ayant déjà saisi le Conseil économique et social, les organisations de consommateurs et les représentants de la distribution. « Il s'agit d'un sujet sensible, dont je n'imagine pas qu'il soit traité à la sauvette », a mis en garde le président du groupe PS-PRG-MRC, Jean-Marc Ayrault : « Ne prenez pas cet été une mesure aussi idéologique ! Les salariés des grands magasins sont en majorité des femmes, qui n'auront pas le choix et devront travailler le dimanche ».
    Pour Roland Muzeau (PCF), face aux magasins de la grande distribution qui « contournent toujours plus la règle des cinq jours autorisés » et « entraînent une surexploitation des salariés », « la solution n'est pas de les ouvrir tous, elle est de les laisser tous fermés le - dimanche ». S. C.

    Dessin + Article de l'Huma. :
    http://www.humanite.fr/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :