• Le vrai Facho/Sarko.


    ..Les médias, presque tous les grands médias, s'écrasent....
    Tant le personnage fait PEUR !
    • Ses mots pour le dire

    Pourquoi ? Parce qu ses entreprises de séduction envoûtent. Parce qu'il dispose, partout, et surtout les médias, d'amis dans la place et très haut placés ?
    Ou parce qu'on redoute la brutalité de ses réactions ??

    La preuve par l'affaire Azouz Begag.

    La scène se passe en 2006 : le ministre delegué à l'Egalité des chances, interpellé à propos de quelques fortes saillies du ministre de l'intérieur, s'excuse : «  Je ne m'appelle pas Azouz Sarkozy » En guise d'agression, on a connu plus destructeur !
    Aussitôt, explosion de fureur de Sarkozy qui menace « de casser de l'insolent » et lui hurle, par saccades rageusement répétitives, qu'il est « un connard, un salaud, qu'il ne veut plus jamais le voir sur son chemin »
    On imagine, un instant, Malek Boutih racontant, dans un livre que Ségolène Royal lui a aboyé à la figure que François Hollande allait « lui casser la gueule » parce qu'il aurait osé murmurer : «  Je ne m'appelle pas Malek Royal »

    Là, service minimum.
    C'est Sarkozy qui a obtenu, comme toujours, le temps de parole. Pour expliquer que ce n'était là qu'infâme menterie. D'ailleurs, a-t-il expliqué sur I-télé, « il croit n'avoir jamais rencontré Azouz Begag »
    Surréaliste ! Depuis 2 ans, ils font parti du même gouvernement....

    (...)

    • Insultes...

    C'est d' « enculés » que se font traiter les confrères d'une radio qui lui ont apparemment tapé sur les nerfs...qu'il a sensibles.
    Il soupçonne un journaliste d'être favorable à François Bayrou. « Ils couchent ensemble » commente t il. Evoquant  certains de ses adversaires, il prévient, carnassier : «  Je vais les niquer, Les niquer ! »
    Plus macho, tu ouvres un harem...
    Parlant de M.Alliot Marie, qu'il soupçonnait, à tort, d'avoir joué un rôle trouble dans l'affaire Cleartsream, ne l'appelle t il pas « la salope » ?

    (...)

    Une enquête télé avait été réalisée dans les Hauts de Seine.
    Elle montrait l'incroyable pesanteur des pressions qui se sont exercées sur les élus de l'UDF de ce « sarkoland » pour qu'ils lâchent Bayrou.
    L'enquête en question a été « trappée », comme on dit, sur ordre de la direction. Elle aurait déplu !
    Sur une radio, interdiction a été faite à un confrère de rappeler, statistiques à l'appui,  que le bilan du ministre en matière de sécurité n'est pas bon. Ça eut dérangé !

    •  Il n'a plus besoin d'intervenir...

     Quand Paris Match avait publié un reportage sur les amours new-yorkaises de Cécilia et de son chevalier servant, Sarkozy avait proclamé à la cantonade qu'il aurait la peau du directeur de la rédaction, Alain Genestar...Mais il en resta là.
    Mieux : il obligea Arnaud Lagardère à attendre plusieurs mois avant de le virer.

    (...)

    On s'interroge donc : outre ses très fortes accointances, avec les grands patrons des groupes des médias, est ce la crainte qu'il suscite, la peur des représailles s'il est élu, qui expliquent cette relative impunité dont bénéficie Sarkozy quand il tient des propos ou prend des initiatives qui venant, de Le Pen ou de Ségolène Royal, provoqueraient une irruption réprobatrices dans le landernau ?

    Pourquoi toutes ces angoisses affichées en privé, peut être excessives, mais qui s'expriment jamais en public : cette star de la télévision évoque, en cas de victoire du candidat de l'UMP, « un risque de contrôle quasi totalitaire des médias »

    (...)

    Pas question de se dévoiler. Il fait peur !

    Jean François Probst, ex-secrétaire général du RPR des Hauts de Seine et collaborateur de Pasqua « Je voulais, j'espérais, qu'il serait un homme de rassemblement. Or, il ne cesse de semer la division... »

    • La peur de la trappe

    On n'ose pas. On a peur...

    Par exemple, sous les pieds de la députée UMP Nadine Morano. Elue de Lorraine...n'ayant pas froid aux yeux, elle faisait partie de la task force du candidat.  Et soudain, à la trappe !

    Il se trouve qu'étant l'un des rares à oser s'adresser avec franchise à son héros, elle lui avait fait remarquer que, entouré d'un nuée de courtisans qui passaient leur temps à chanter ses louanges et sa gloire, il était devenu allergique à la moindre remarque critique.

    • Il est de droite, Et APRES?

    Oui, Sarkozy, en son tréfonds et même si on l'a convaincu de ne plus rien en laisser paraître, est « atlantiste »  et entend rompre avec la politique gaulliste d' « orgueilleuse » prise de distance à l'égard des Etats-Unis. Oui, il se réclame de Georges Bush, à l'époque, où celui-ci triomphait, oui il est candidat quasi unanimement soutenu par le CAC 40, le pouvoir financier et la très haute bourgeoisie, oui ses convictions en matière économique et sociale en font plus le disciple de Mme Thatcher que de Philippe Séguin, oui il se sent beaucoup plus proche du modèle néolibéral anglo-saxon que du modèle français mixte...

    (...)

    Il ne se distingue guère des droites européennes qui, comme lui, veulent démanteler l'Etat-providence et approuvèrent la guerre de Bush en Irak.
    Son pragmatisme, son cynisme même, son « populisme » de tonalité bonapartiste ne permettent nullement de le décrire en ultralibéral ou en idéologue illuminé.
    Enfin, même si sa proximité avec la droite néofranquiste espagnole ou berlusconienne italienne n'en fait  effectivement pas un « modéré » , loin de là,...

    (...)

    On accuse Sarkozy de soutenir « l'Eglise de Scientologie » et là d'avoir promis à Chirac une amnistie contre son soutien...

    • Il suffit de l'écouter..

    Sarkozy, il suffit, au demeurant de le lire ou de l'écouter.
    De quoi parle t il ? De lui, toujours..
    Que raconte il ? Lui ! Qui prend il comme témoin ? Lui !  ...
    Il est jusqu'au délire parfois, sa propre référence...

    • Comme on assassine tous les concurrents..

    C'est lui qui fait distiller, dans la presse, de quoi faire continuellement rebondir le feuilleton du scandale Clearstream transformé en machine à broyer et achever Dominique de Villepin.
    Quand, dans un grand meeting parisien, il lança la victoire du oui au référendum européen permettrait de sortir, enfin du modèle social français ...n'était il pas conscient  qu'il plombait le Raffarin ?
    En fait, Sarkozy, vit ses contradictions comme une cohérente unicité de parcours dès lors que c'est lui, l'unique, le point central, qui porte et justifie cette cohérence.
    Lorsqu'il accuse ses concurrents, de gauche ou centristes d'être des candidats de la fraude, de voyoucratie et de la dégénérescence morale... .... 

    (Tiré de l'hebdomadaire Marianne)

    Tout l'article ici, faites le suivre... http://no.sarko.free.fr/marianne/
    ***

    Faisons-lui barrage le 6 mai !
    Un arriviste de première...
    Un homme dangereux qui sème la peur, celle-ci restant occulte sur les écrans télévisés..
    Ne soyez pas crédule à ses paroles fallacieuses..

    Des sites à voir :
    - http://multitudes.samizdat.net/article2871.html
    - http://guidaltern.samizdat.net/article.php3?id_article=381
    - http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2941

    A diffuser le plus possible :
    -
    http://no.sarko.free.fr/no.sarko.free.fr/no.sarko.free.fr.html

    Le 1er Mai, des manifestations "Anti Sarkozy" auront lieu..
    il est encore temps..
    - http://bellaciao.org/fr/mot.php3?id_mot=14
    - http://www.rebellyon.info/article3666.html


  • Commentaires

    1
    mac
    Samedi 28 Avril 2007 à 10:21
    Agnèsangel !
    hi hi hi !!! j't'adore toi ! Au moins : tu n'a pas peur de tes opinions et tu fonces ! le Mac va bien... Censuré mais il va bien... J'ai ouvert un autre blog " le Mac résistant" Bises et déprime pas trop le 6 mai !!! lol !!!
    2
    Samedi 28 Avril 2007 à 10:43
    Ah le Mac est de Retour.. :-))
    ça me fait plaisir..Si, faut se battre pr le 6..En tout cas, en banlieue, ils sont près...Ils commencent à acheter de l'essence..Si Sarko passe...ça va péter !!!Je viendrai te voir..J'hallucine pr ton ancien blogg, Allez Mac le résistant ;-)) biz
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :