• "Yiddish banlieue" avec La Gargote.

     
    "Yiddish Banlieue". Sans Raison

    Tes espoirs et tes rêves
    De l'enfance qui s'achève
    V'la t'y pas qu't'en as pas
    Ou si peu tête de nœud
    J'oubliais ta bagnole
    Rend jaloux les gogols
    Joey Star a la même
    Mais non, c'est pas une BM.


    En vendant du chichon
    Tu gagnes tout un tas de pognon
    Y'a problème, ton pitbull
    Lui a arraché les testicules
    Et la sape, l'élégance
    Crocodile, en évidence
    Un collant sur la tête
    Pour faire comme les gars des States
    ....


    Ici, ce n'est pas un restaurant dans lequel on peut manger, pour un prix dérisoire,mais un bon petit groupe qui a débuté en 1991, dans des petits bars parisiens.
    Cinq musiciens compose La Gargote, jouant de la clarinette, guitare, banjo, accordéon, violoncelle, banjo...
    Leur musique touche plusieurs horizons passant du jazz manouche à la chanson française, qui rappelle parfois les Têtes Raides.
    On se plonge rapidement dans leur univers à travers un répertoire poétique comme la chanson « la Fiancée de l'eau » ou revendicatif avec « Sans Raison » .
    Une fringale musicale, et bien passez chez la Gargote
    : http://www.lagargote.fr/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :